Lorsqu'il m'arrive de croiser les moments anciens, ceux qui ont construit ma vie au travers d'objets, de lieux, de photos ou de personnes...j'ai le sentiment d'être en "pause".
Lorsque je m'attarde sur ces instants de pause, je sens à nouveau monter en moi la colère, l'injustice et le chagrin.
Lorsque je m'interroge sur cet " effet retard ", je me grille les neurones tellement je reste incapable d'assimiler que "tout" a eu lieu.
       C'est arrivé...tout me le rappelle si je devais m'égarer.
Alors pour ne pas me perdre, comme le petit Poucet...j'ensemence sur mon passage de la graine d'amour et j'attends les premières pousses pour retrouver un chemin praticable, une destination heureuse, une sérénité non feinte.