Des vivants traversent votre vie et s’évaporent brutalement...mais ils laissent LA trace, leur parfum, un peu d’éternité relative. J’ai croisé un extra terrestre ...à peine entrevu, à peine connu qu’il m’aurait fallu l’oublier pour ne pas ajouter... Il était de ma famille. Pas de ma famille de sang mais de ma famille de cœur. Il y a des personnes, des gens, des individus, des amis... et il y a des hommes. Je suis tellement envieux de certains hommes qu’il me semble parfois n’être qu’un sous produit de ce que l’humanité produit de meilleur. Du tout venant, du jetable ou au mieux du remplaçable !

Il y a des personnalités lorsque vous les approchez, qui vous marquent en quelques minutes et qui provoquent instantanément un sentiment très étrange de complicité. Des moments rares...

Cet homme dont je vous parle est mort.

Il est mort et je suis blessé.

Ressurgissent à présent les heures passées où je revis par procuration la disparition de Jo et je me dis que ...décidément, comme il est communément admis : ce sont bien les meilleurs qui partent les premiers !

En ce qui me concerne, pas de soucis...je devrais vivre assez longtemps pour accompagner les meilleurs d’entre vous.

 

https://www.galerie-com.com/oeuvre/carlos-miranda-e-l-oeuvre/14589/