Par quel étrange phénomène n'ose t'on plus évoquer JO dans les conversations ?
L'a t'on effacé de sa mémoire ?
Les gens sont ils si mal à l'aise ? A t'on peur de me voir souffrir ?
Souffrent ils eux même lorsqu'elle traverse leurs pensées ?
Serait-ce une forme de pudeur verbale ?
Comment peut-on imaginer que par un simple coup de baguette magique il suffirait de faire abstraction de la mort des uns pour que la vie des autres reprenne son cours remettant chaque chose "à peu près" à sa place ?
Décidement je ne suis pas très optimiste quant aux relations humaines.
Comment cette fille a t'elle pu me rendre si heureux et si malheureux ?
Comment vais je finir de la pleurer ?
Pourquoi nous l'a t'on enlevée ?
Quand vais je la retrouver ?

Elle me manque trop.